Mon blog - TER'HAPPY Eugénie THEVENON Coach professionnel certifié Troyes Aube Champagne Grand Est

Aller au contenu

Reflexion sur le couple pendant le confinement

TER'HAPPY Eugénie THEVENON Coach professionnel certifié Troyes Aube Champagne Grand Est
Publié par dans Actualité · 5 Avril 2020
  


En pause forcée,

Certains chanceux se retrouvent.

Certains se retrouvent à cohabiter.

D'autres encore se découvrent étrangers.

Je vous propose donc de partager avec vous par le biais de cet écrit l'inspiration du moment, un peu de ce que j'ai appris et quelques brides d'intelligence relationnelle.

Chacun est responsable de ce qu'il ressent.

Les émotions sont teintées de la perception que nous avons de la réalité.  

La communication  à travers les mots, est le véhicule qui permet la transcription et l’expression de ce qu'il se passe à l’intérieur de nous vers cet autre.

Les mots sont limitants. Ils sont des condensés de nos expériences intérieures.

Nous avons chacun les nôtres auxquels nous donnons une définition particulière qui nous est propre.  

Bah oui, l'humain est riche, il est doté d'un dictionnaire intérieur qui donne une identité et un sens unique à ses mots.

Les mots c'est perso. Chacun les siens. Un mot pour moi est un autre pour toi. Et parfois ça créer des quiproquos.

Je comprends ton mot de travers, pour moi c'est négatif, pour toi c'est positif.

Chaque mot est raccroché à une représentation intérieure, une experience, une émotion.

Les mots, c'est comme la musique, c'est vivant  vibrant et harmonique.

Exprimer précisément factuellement toute notre vie intérieure c'est vraiment mission impossible.

La richesse de l'intériorité d'un individu est tellement plus que les mots qu'il use lorsqu'il conte son identité et son vécu.

Nous sélectionnons les mots avec notre sensibilité pour résumer nos pensées nos émotions, nos sensations, notre imagination.


Voici un exemple imagé de chemin d'un vécu d'expérience entre l'extérieur d'une personne et son intérieur pour que vous puissiez vous faire une idée des paramètres qui rentre en compte :

Lorsque je vis une expérience, je la vis d'abord avec mes sens ( la vue, l'ouïe, le toucher le goût, l'odorat...). Je sélectionne (inconsciemment) des informations par rapport à mes priorités, mes filtres, mes préoccupations du moment... Je distords celles-ci via mes filtres  psychologiques, culturels,  mes croyances, mon état émotionnel du moment  (pour faire simple). J’interprète enfin les informations que me donnent mes 5 sens pour donner du sens à ce que je vis.
Je  me raconte alors une histoire à l'intérieur.  

Le sens que je donne est lié à de multiples facteurs comme :  

mon expérience passée,  

ce que j'ai appris,  

ce que j'aime ou pas,  

à mon état d'esprit du moment...

liste non exhaustive...

Nous avons tous une histoire de vie et des expériences différentes. Notre lecture de la réalité est donc unique.
Ma compréhension de l'autre est donc biaisée par ma propre histoire et mes propres filtres.
Je lis et j'interprète avec ma réserve de représentations et d'expériences intérieures.
Il est illusoire de croire que nous pouvons comprendre parfaitement l'autre, et vice versa.
Nous pouvons nous rapprocher, avoir une idée et c'est déjà très bien.


Mon partenaire ne peut pas savoir ce qu'il se passe dans ma tête. Ni moi d'ailleurs. Et il est dommageable de le/la rendre responsable de ce que je vis sur le plan émotionnel. Ce que je peux faire c'est communiquer ce qu'il se passe en moi dans telle ou telle situation en prenant la responsabilité de ce que je ressens et en m'exprimant en terme de « je ».  

Exemple : Je me sens triste parce que j'ai besoin de partager du temps avec toi, j'ai peur de ne plus te plaire parce que j'ai pris du poids...

Votre partenaire ne peut pas non plus deviner vos besoins. C'est une illusion, une pensée magique remplie de poésie romantique, et fantastique.

- Vous voulez de la tendresse, demandez lui.  

- Vous voulez de l'écoute : faites une demande.

- Vous voulez être tranquille et avoir un espace à vous : dites lui.  

- Vous avez besoin d'aide : demandez.  

- L'autre ne peut pas lire dans nos pensées.  

- Si vous ne vous exprimez pas, il/elle ne devinera pas.  

Nous avons tous des besoins. Affectifs / Émotionnels /  intellectuel / de lien à la nature / Psychologiques/ Sensoriel / Sexuels / Spirituel / .../…  

Lorsque ces besoins sont à combler, vous ressentez des émotions. Ce sont des voyants qui s'allument sur votre tableau de bord intérieur. Ils vous signalent que c 'est bientôt la panne sèche.  

Exprimez vous et Demandez.  

Votre véhicule est sur la réserve : vous allez à la station essence. Lorsque le plein est fait, la jauge bloque automatiquement pour vous informer que vous avez pris le maximum de ce que votre réservoir est capable de recevoir.

Pour les besoins c'est pareil.

Un peu de jeûne permet de ressentir le manque, de garder une tension dans le lien, de l'entretenir, de mettre de l’intensité, d'augmenter la satisfaction lorsque l'opportunité de nourrir ce besoin se présente.

L'autre n'est pas obligé de répondre à nos besoins. Et vous non plus.

Si il /elle vous impose, ou que vous imposez à l'autre c'est abusif et violent.

Si vous n'avez pas envie : dites le !

 Vous avez le droit et même le devoir de vous respecter.

Sinon vous vous abusez vous même.  

Si vous n'avez pas faim : vous ne manger pas. La c'est pareil.

Quand vous êtes repu votre corps vous l'indique avec la satiété.  

Les autres besoins c'est le même principe.

Cette période de confinement vous rapproche de votre conjoint. C'est une très belle opportunité pour prendre la température évaluer la santé de votre couple et remettre du lien au besoin si c'est sain et que vous en avez envie.

Des gens se fuient en se réfugiant dans le travail.
Peut être sont ils déconnectés depuis très longtemps de leur partenaire de vie et que cette option a été une solution à un moment donné pour pallier a :

- un manque de lien, de connexion à l'autre,

- des conflits,  

- une vie routinière qui vous ennuie,  

- le fait qu'on ne se plaise plus …  

Autre : liste non exhaustive...

Les défauts de l’autre prennent toute la place et ce qu'on trouvait attirant au début nous rebute aujourd'hui.  

Peut être que vous êtes devenus des étrangers. Et ça arrive...  

Chacun fait comme il peut avec qui il est, ses plus et aussi ses moins...  

Parfois il est plus facile de se mentir, de ne rien dire, de fuir, de faire diversion plutôt que d'affronter une réalité qui nous fait mal et qu'on peine à accepter.  

Peut être est ce l'opportunité au vue de la promiscuité imposée par la situation présente, d'oser mettre en mots pour avancer.   

Si l'espace relationnel vous le permet et que vous n'êtes pas en danger. Il est évident que si le climat est violent pensez à vous protéger. Demandez de l'aide ne restez pas dans une relation qui vous détruit. Personne n'a le droit de vous brutaliser, de vous humilier, de vous faire du mal.

Si l'espace relationnel vous permet un espace sécure pour la communication : Oser mettre des mots...

Oser :

- Exprimer pour libérer un espace de vie.  

- Exprimer pour libérer les émotions et les ressentiments.  

- Exprimer pour pardonner l'humanité de l'autre.  

- Exprimer pour se rapprocher.  

- Exprimer pour se rendre compte que finalement c'est pareil pour les deux. Vous ressentez la même chose chacun de votre coté...

- Exprimer pour relancer l'histoire.  

- Exprimer pour l’arrêter.  

Au juste moment pour préserver au mieux  l'autre et l'espace partagé. Avec intelligence.

- Peut être est ce l'opportunité de vous redécouvrir...  

- De refaire connaissance...

- De vous souvenir du bon vieux temps...

- De vous rappeler

- De tout ce qui vous a touché chez votre partenaire...

- Des moments de joie...

- Des moments d'amour...

- Des moments de rire...

- Des moments de plaisir...

- Des vacances...

- Des voyages...

- Des premières fois...

- Du premier baiser...

- De votre plat préféré...

- De ce qui vous a émoustillé...

- Du plus joli cadeau que vous a offert votre bien aimé que vous redécouvrez...

- De ces moments simples partagés qui donnent des couleurs à la vie a deux...

- Des moments simples de bonheur qui cimentent la liaison amoureuse...

Vous rappeler des moments où vous vous êtes aimés...

Osez Mettre de la poésie, un brin de folie, des notes de fantaisie

Prendre conscience qu'avec le temps,  les moments partagés  se tissent et donne naissance au fur et à mesure des expériences  passées, à un lien spécial qui vous unit toi et lui, toi et elle : un bijou ciselé sculté dans les dentelles de votre amour des jours à venir et des jours passés ...

Sur ces quelques derniers mots, je vous souhaite vous aimer au mieux, ensemble à deux, et au besoin de vous aimer séparés et heureux...

Prenez soin de vous...



1 Commentaire
Vote moyen: 115.0/5
Peltier
2020-04-17 08:38:46
Chouette message..qui rassure ,qui redonne des informations, qui apaise dans nos maladresses.. Et bcp de delicatesse. Merci Eugenie. Je t'embrasse
Retourner au contenu