Mon blog - TER'HAPPY Eugénie THEVENON Coach professionnel certifié Troyes Aube Champagne Grand Est

Aller au contenu

Les sous-modalités :comment modifier ses ressentis internes et mettre sa subjectivité a profit pour piloter son esprit et influencer ses comportements

TER'HAPPY Eugénie THEVENON Coach professionnel certifié Troyes Aube Champagne Grand Est
Publié par dans Actualité · 26 Juillet 2019
Vous êtes vous déjà demander comment vous pensiez ? Vous êtes vous déjà rendu compte que la qualité de vos pensées influence votre état émotionnel du moment ? Que se passe t'il lorsque vous vous remémorez un souvenir agréable ? Si je repense à la surprise géante que ma meilleure amie a organisé pour mon anniversaire : une monté de joie et de bonheur m'emplit complètement.



Au contraire si j'oriente mon esprit vers le harcèlement que j'ai subi il y a de cela plusieurs années mon état d'être s'assombrit, je me sens envahie de tristesse, d'anxiété et même peut être de colère, et cela malgré les années passées.

Et vous comment pensez vous? Positivement ? Négativement ? Agréablement ? Désagréablement ? Quel est votre état interne habituel ? Du stress ? De la colère ? De la joie ? De la tristesse ? Quelles sont vos habitudes de pensées ? Et comment cela se manifeste au quotidien.... ?

Concrètement tout ça, ça sert à quoi ? Pourquoi se poser toutes ces questions ?

Descendons en profondeur dans la structure de nos fonctionnements psychiques... et devenons un conducteur plus éclairé de nos pensées... Une des bases essentielles en PNL est que ce que je crois au sujet de moi même et du monde détermine mes émotions, mes comportements et la vie d'aujourd'hui. Les croyances et les émotions sont transmises et apprises tout au long de la vie dès notre naissance jusqu'à notre mort a travers la succession d'expériences que nous vivons et les conclusions que nous en tirons.

Ceci est représenté par l'index de computation :



Le comportement observable à l’extérieur est déclenché par une émotion apprise a travers une représentation crée à partir d une expérience de vie. Par exemple je suis tombée de cheval enfant, aujourd'hui j'ai peur des chevaux. J'évite donc leur contact à ce jour et lorsque que l'occasion se présente pour une balade à cheval, je suis envahie par une émotion de peur et je fuis le moment. J'ai crée une représentation interne sous forme de films avec des modalités sensorielles du moments vécu que j'ai encodé.

Tout ce que l'on vit est teinté de notre subjectivité de nos expériences et de la manière dont nous avons appris a ressentir. Tout s'apprend même la manière dont on perçoit les choses.

Voyons maintenant comment fonctionne schématiquement l'apprentissage et quelles en sont les grandes étapes.


Les niveaux d'apprentissages :


Nous apprenons des la plus tendre enfance, à marcher, a parler, à faire du vélo, à conduire... Tous les apprentissages suivent quatre étapes afin de passer du « je ne sais pas » au « je sais faire intuitivement ».



Ainsi lorsque je suis jeune enfant je suis inconsciemment incompétent pour conduire, puis je deviens consciemment incompétent lorsque je me rends compte que je ne sais pas conduire. Je décide de m'inscrire à l'auto école pour apprendre et je mets ainsi en place les stratégies nécessaire pour acquérir lae pilotage automobile. Je conduis assisté de mon moniteur qui me guide dans cet apprentissage. Je passe alors au niveau consciemment compétent. Je prends conscience de ma capacité a me deplacer en voiture. Je continue donc a mettre en pratique et au bout d'un certain nombre de répétition, je suis capable de me véhiculer sans me poser de questions en respectant les règles de sécurité. Je suis devenu alors inconsciemment compétent.

Il en est de même pour tous les apprentissage que nous réalisons. Nous apprenons également à penser et à filtrer l'information selon des routines inconscientes que nous avons crée et ce depuis le plus jeune âge.

Comment sont structurées vos pensées ? Vos souvenirs ? En noir et blanc ? En couleur ? Quelles sont les sous modalités qui définissent vos états émotionnels habituels ? Comment voulez vous vous sentir ? Comment voulez vous interagir avec les autres ? Avec les vôtres ? Vos collègues ? Les personnes que vous rencontrez au quotidien ?


Les sous modalités c'est quoi???

Nous encodons la réalité a travers des images, des sons et des sensations, modalité de perception du réel. Les sous modalités ce sont les spécificités des informations sensorielles qui « écrivent » la lecture émotionnelle de vos souvenirs et représentions internes.

Si vous êtes passionnés de photos, vous savez sans doute que selon les couleurs, leur intensité, la netteté, la clarté, la luminosité, le focus, le zoom, les distances, les perspectives et tout un tas d'autres paramètres, vous créez une sensation particulière, et provoquez selon les personnes des émotions différentes.

Et bien pour les souvenirs, c'est un peu la même chose : selon le réglages des paramètres sensoriels internes vous ressentez plutôt telle émotion qu'une autre. Il est possible de faire varier son intensité en réglant d'une certaine façon.. Et selon votre habitude de grille de lecture sensorielle que vous avez mis en place et automatisée vous avez tendance à lire une situation dans une direction émotionnelle donnée. Pour étayer, quelqu'un de déprimé n'a plus ou peu de couleurs dans la visualisation de ses souvenirs : il voit tout en noir. Ce qui illustre l'expression broyer du noir.



Ce que nous nous représentons est écrit en nous comme un film avec des images fixes ou mobiles, dans lesquelles il y peut y avoir ou non du son des sensations des gouts des odeurs... Pour donner un parrallele, c'est comme ci lorsque nous vivons une expérience, nous somme un réalisateur qui filme celle ci en enregistrant des images en mouvement, des sons et aussi des sensations et que nous l'immortalisions dans notre interieur. C'est du cinéma 5D en quelque sorte. Il y existe des sous modalités pour chacun de nos 5 sens. En voici quelques unes.



Jouer avec ces paramètres permet de modifier le vécu de l’expérience. Ainsi si vous avez un souvenir désagréable qui revient régulièrement en tête et vous dérange vous pouvez en modifier le ressenti en changeant consciemment ses paramètres d'affichage internes, en rajoutant de la couleur, en l'éloignant de vous et reduisant l'image, en y mettant du flou ou de la netteté, du son, du chaud, du froid. Comme une table de mixage sensorielle à l'aide de votre imagination en changeant les réglages, vous changez vos émotions, choisissez en conscience ce que vous voulez ressentir.




Et concrètement ça sert à quoi ?

Transformer l’expérience interne d'un souvenir avec un vecu émotionnel désagréable associé d'une intensité légère à modérée et le neutraliser pour être apaisé.

Donner plus de vie à ma vie en savourant davantage...

Levier de motivation en créant de l'enthousiasme pour me motiver a passer à l'action...

Changer ma perception par rapport a une situation...

Retrouver de la joie...

Changer d'état interne quand un sentiment qui me tire vers le bas s'installe... Tout en continuant à écouter ce que la situation me raconte...

Rassurer mon enfant quand il a peur d'un monstre, en lui apprenant a jouer avec son imagination...

Prendre du recul face a mon chef...

… Mieux me connaître ...

….. Je vous laisse compléter la liste....



Je vous invite a tester ceci en choisissant plusieurs souvenirs teintés d'émotions variées : joie, tristesse, colère, enthousiasme, paix... et d'identifier les sous modalités spécifiques, et d'en modifier certaines afin de constater ce que cela produit...


Prenez soin de vous ...
                                                   
Eugénie Thevenon



Aucun commentaire
Retourner au contenu